MÉTIERS DU TRAVAIL DES MÉTAUX EN FEUILLES


 LE DÉCOUPAGE

L'opération consiste à découper, en partant d'un métal en feuille (en plaque ou en rouleaux appelés coîls), des pièces comportant un contour déterminé (avec ajours et éventuellement des pliages), à l’aide d’outils spécifiques montés sur des presses mécaniques de capacités très variables entre 40 Tonnes, 150 Tonnes, 350 Tonnes voir plus. Ces opérations se réalisent sur les aciers, aciers inox, aluminium, laiton, cuivre, …. C'est le procédé le moins coûteux et le plus rapide pour obtenir un profil donné à partir d’un produit plat. Les progrès obtenus dans la technique du Découpage permettent fréquemment de réaliser simultanément des opérations telles que : cambrage, encochage, roulage, pliage, poinçonnage, en automatique. Les cadences varient en fonction de la complexité des pièces à produire et de la nature des matériaux transformés. Elles peuvent être de quelques dizaines à plus de 1000 coups/minute. A titre d'exemple, il est possible de citer en pièces types : les contacts électriques, les rotors et stators de moteurs électriques, les charnières, des éléments de carrosserie automobile, matériel culinaire, ressorts plats...

découpage

 

 L’EMBOUTISSAGE

L'Emboutissage consiste à faire subir à une feuille de métal appelée flan, une déformation permanente et progressive par des moyens mécaniques, en vue d'obtenir une pièce à surface généralement non développable. L'opération est réalisée sur une presse mécanique ou hydraulique, équipée d'outillages à fonctions combinées qui peuvent, sur certaines pièces, exécuter plusieurs types de transformations du flan. Les matériaux transformés peuvent être l’acier, l’acier inox, le cuivre, le laiton, l’aluminium, ….. Parmi les exemples les plus caractéristiques, citons : la carrosserie automobile, les objets culinaires (casseroles, cocotte-minute,..) des produits de loisirs (casques de moto ou pour le ski,…)

emboutissage

 LA REALISATION DES OUTILLAGES

Toutes opérations de découpage, d’emboutissage ou d’opérations combinées nécessitent des outillages, ceux-ci sont la base de toute opération sur presse mécanique ou hydraulique. De la qualité de la conception de l’outillage, de sa réalisation, de sa précision et de sa fiabilité, dépendent l’obtention de pièces de qualité. Chaque pièce a son propre outillage comme chaque individu a son empreinte digitale. L'Outillage nécessite la mise en œuvre de techniques hautement spécialisées et sophistiquées, tant dans leur conception, leur réalisation, leur mise au point et leur contrôle d’aptitude à la mise en production. Les outillages peuvent être des outils à suivre, des outils de reprise, des outils suisse (de moins en moins utilisés) Parmi ces techniques, citons : la CAO, l'électroérosion, l'usinage grande vitesse, la simulation numérique sur ordinateur, la réalisation sur machines conventionnelles (ex : la rectification…) Fruit d'une technique éprouvée, l'outillage a permis l'utilisation de systèmes d'alimentation de la matière brute avant transformation très automatisés permettant des productions à cadences élevées en garantissant la conformité des produits en rapport avec les exigences du cahier des charges. De la montre à la carrosserie de voiture, en passant par l'aéronautique et l'informatique, les outilleurs sont aujourd'hui capables de fournir tous les outils nécessaires à la réalisation des pièces les plus compliquées à base de matériaux métalliques en feuilles (plaques et coîls).

OUTILLAGES

 LE REPOUSSAGE

Comme le potier façonne la glaise sur son tour, le (tourneur) repousseur façonne des « flans » de tôle en forme de disques métalliques pour réaliser un corps creux. L'opération de Tournage-Repoussage permet d'obtenir des formes de révolution souvent complexes, non développables, avec des moyens de mise en œuvre relativement peu élevés. Ces matériels sont des tours, soit manuels avec brancard ou manuel avec brancard et assistance hydraulique soit à commande numérique avec assistance hydraulique. Cette technique, complémentaire de l'Emboutissage, est particulièrement bien adaptée aux petites séries de pièces simples ou complexes. Les matériaux transformés sont l’aluminium, l’acier, l’acier inoxydable, le laiton, le maillechort, le cuivre, le niobium ….soit, tous les matériaux déformables La qualité professionnelle manuelle prend ici toute sa dimension, sans pour autant exclure les procédés liés aux techniques modernes de production. Parmi les produits caractéristiques réalisés, citons : la roue lenticulaire de vélo, les réservoirs d'avions de chasse, des pièces de destinées au spatial, des éléments de luminaire, des réflecteurs de candélabre d’éclairage de voie publique, des pièces d'orfèvrerie, des pièces de matériel vinicole, des pavillons d’instruments de musique……..

> > > Téléchargez la fiche métier ici

repoussage

 LA TOLERIE FINE

Le terme - tôlerie fine - recouvre la mise en œuvre de techniques telles que : la découpe laser, le poinçonnage, le pliage, l’oxycoupage, le découpage plasma pour obtenir des produits plats le plus souvent en acier de petites et grandes dimensions, tels que : armoires métalliques, présentoirs, armoires électriques. Le soudage, le surmoulage et le collage sont des techniques complémentaires qui lui sont étroitement associées.

tolerie

QUI SOMMES NOUS ?

Notre organisation a pour vocation de fédérer les entreprises mécaniciennes et de défendre leurs intérêts.

Nous réunissons les métiers de la transformation des métaux en feuilles, des ressorts et des moules, maquettes et prototypes.

DERNIER ARTICLE

DERNIERS TWEETS

No tweets found.

NOUS CONTACTER

39-41 rue Louis Blanc,
92400 Courbevoie - France.

Telephone : +33 1.47.17.63.57
Fax : +33 1.47.17.63.60
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Fim Métaux en Feuilles : www.fimmef.fr 

Fim Ressorts: www.fimressorts.fr